BACA Exposition: My sister/ Ma Sœur

 

Image credits: Becca Taylor and Niki Little. Image by Andrea Dyck

(French to follow)

(French to follow)

PRESS RELEASE – for immediate distribution

December 12, 2017

Subject: The Contemporary Indigenous Art Biennial 2018/La Biennale d’Art Contemporain Autochtone 2018 (BACA)

The ACC-CCA and BACA are proud to announce the hiring of Niki Little and Becca Taylor as the co-curators of the 4th edition of the Contemporary Indigenous Art Biennial/la Biennale d’Art Contemporain Autochtone (BACA). Co-curators Little and Taylor will explore the theme of Indigenous sisterhood as the conceptual focus of the 2018 Biennial titled, “My Sister”. The work of the artists in the Biennial will feature stories of sacrifice, protest and love, highlighting the connections shared by Indigenous women, as these relationships extend beyond kinship, blood-relationship and nation.

The Biennial will take place from May 5th to June 23rd, 2018, throughout the Island of Montreal in the following locations : Stewart Hall Art Gallery in Pointe Claire, Art Mûr Gallery, la Guilde canadienne des métiers d’art and the McCord Museum. For this edition, the Sherbrooke Museum of Fine Arts will join BACA as the 5th pavilion. The exhibition will then travel to the Art Gallery of Mississauga, a new partnering institution of the Biennial.

The BACA curators were selected through a national call for proposals as a part of the ACC-CCA’s Tiohtià:ke Project. This two year initiative aims to heighten the presence of Indigenous art within Quebec, as well as Quebec-based Indigenous artists and communities. ACC-CCA is pleased to be working with BACA in this first stage of the project and would like to thank the Canada Council for the Arts for their generous support through the New Chapter funding.

Bios:

Wabiska Maengun | Niki Little is a mother, artist/observer, arts administrator, and a founding member of artistic and curatorial collective, The Ephemerals. She is of Cree/English descent from Garden Hill First Nation, based in Winnipeg, MB. Her interests lay in artistic and curatorial strategies that investigate cultural consumerism, Indigenous women and feminism, cultural skill-based strategies, and cultural Diaspora with slightest hint of ambivalence. Little is the Director for the National Indigenous Media Arts Coalition.

Becca Taylor is a multi-disciplinary artist and curator of Cree, Scottish and Irish descent. Her practice involves investigations of Indigenous community building and Indigenous feminisms through various mediums including video, text and installation. She was awarded the Aboriginal curator-in-residence from the Canada Council in 2015, where she curated the show Traces (2017) at Urban Shaman gallery in Winnipeg and was recently the Indigenous Curatorial Research Practicum at the Banff Centre, curating A light left on (2016.) She currently resides in Edmonton, AB and is a core-member of Ociciwan Contemporary Art Collective.

For more information on the Tiohtià:ke Project, please contact Camille Larivée tiohtiake@acc-cca.com or 514 501-4294

 

——————————————————————————————–

COMMUNIQUÉ – Pour diffusion immédiate

Le 12 décembre 2017

Sujet : La Biennale d’Art Contemporain Autochtone 2018 (BACA)

ACC-CCA et BACA sont fières d’annoncer l’embauche de Niki Little et Becca Taylor en tant que co-commissaires de la 4ième édition de la Biennale d’Art Contemporain Autochtone (BACA). Les co-commissaires Little et Taylor exploreront la thématique de la sororité, comme thème conceptuel de la Biennale 2018 intitulée « Ma Sœur ». Le travail des artistes de la Biennale présentera des histoires de sacrifice, de protestation et d’amour, et mettra de l’avant les connexions partagées par les femmes autochtones, soulignant les liens partagés par les femmes autochtones, car ces relations s’étendent au-delà de la parenté, de la relation de sang et de nation.

La Biennale aura lieu du 5 mai au 23 juin 2018 sur l’ensemble de l’Ile de Montréal et dans les lieux suivants : la Galerie d’Art Stewart Hall à Pointe Claire, la Galerie Art Mûr, la Guilde canadienne des métiers d’art et le Musée McCord. Pour cette édition, le Musée des Beaux-Arts de Sherbrooke rejoindra BACA en tant que cinquième pavillon. L’exposition sera par la suite présentée à la Art Gallery of Mississauga, une nouvelle institution partenaire de la Biennale.

Les commissaires de la BACA ont été sélectionnés dans le cadre d’un appel national à propositions pour le projet Tiohtià:ke de l’ACC-CCA. Cette initiative de deux ans vise à accroître la présence de l’art autochtone au Québec, ainsi que des artistes et des communautés autochtones du Québec. ACC-CCA est heureuse de travailler avec BACA pour cette première étape du projet Tiohtià:ke et aimerait remercier le Conseil des Arts du Canada pour son généreux soutien grâce au financement de Nouveau Chapitre.

Bios :

Wabiska Maengun | Niki Little est une mère, artiste/observatrice, administratrice artistique et une membre fondatrice du collectif The Ephemerals. Elle est de descendance crie/anglaise de la Première Nation Garden Hill et elle habite à Winnipeg, MB. Elle s’intéresse aux stratégies artistiques et de commissariats qui étudient le consumérisme culturel, les femmes et le féminisme autochtone, les stratégies basées sur les compétences culturelles et la diaspora culturelle avec un petit soupçon d’ambivalence. Little est la directrice de la Coalition Nationale des Arts Médiatiques Autochtone.

Becca Taylor est une artiste multidisciplinaire et une commissaire de descendance crie, écossaise et irlandaise. Sa pratique artistique implique l’exploration du féminisme autochtone et du développement de la solidarité communautaire autochtone par différents moyens d’expression, dont la vidéo, le texte et l’installation. Elle a reçu le prix de la Commissaire Autochtone en Résidence du Conseil des arts du Canada en 2015 pour l’exposition Traces (2017) à la Galerie Urban Shaman à Winnipeg. Elle a récemment complété un stage de recherche en commissariat autochtone au Banff Centre où elle a été la commissaire de l’exposition A light left on (2016). Elle réside à Edmonton, AB, et elle est membre d’Ociciwan Contemporary Art Collective.

Pour plus d’informations concernant le Projet Tiohtià:ke, contactez Camille Larivée

tiohtiake@acc-cca.com ou 514 501-4294

You may also like...