BACA – NÍCHIWAMISKWÉM | NIMIDET | MY SISTER | MA SEUR

THE CONTEMPORARY NATIVE ART BIENNIAL – 4TH EDITION
NÍCHIWAMISKWÉM | NIMIDET | MY SISTER | MA SEUR
GUEST CURATORS: NIKI LITTLE AND BECCA TAYLOR

níchiwamiskwém | nimidet

my sister | ma seur Contemporary Native Art Biennial #4 May 3rd – June 22nd, 2018

For its 4th edition, the Contemporary Native Art Biennial, initiated by the gallery Art Mûr in 2012, has become an independent non-profit organization, BACA (Biennale d’art contemporain autochtone), to better respond to the increasing scale and popularity. The 2018 edition of the Biennial will be presented as the past edition in 4 different venues throughout Montreal in the form of pavilions: Art Mûr Gallery (Central Pavilion), Stewart Hall Art Gallery (West Coast Pavilion), La Guilde (Northern Pavilion) and the McCord Museum (Educational Pavilion). For this edition, the Musée des beaux-arts de Sherbrooke will join BACA as the 5th pavilion. The exhibition will then travel to the Art Gallery of Mississauga, a new partnering institution of the Biennial.

For this most recent 2018 edition, the Aboriginal Curatorial Collective – Collectif des commissaires autochtones (ACC-CCA) has joined with BACA to manage the recruiting of the curators. ACC-CCA is a National Indigenous Arts Service Organization with an 11-year history of support and advocacy for Indigenous curators, artists and arts professionals within Canada. ACC-CCA’s initiative, the Tiohtià:ke Project, promotes contemporary Indigenous art within and outside the province of Quebec, utilizing Montreal /Tiohtià:ke as the central gathering place, in this way re-visiting the territory’s ancestral role for Indigenous peoples. Co-curators Becca Taylor (Edmonton / amiskwaciwâskahikan, AB) & Niki Little (Winnipeg / win-nipi, MB) will benefit from a 5 months residency in Montréal before the beginning of the biennial.

The Contemporary Native Art Biennial is a long-term project to recognize and support contemporary Indigenous art and artists. This recurring event, central to Montreal’s artistic scene, highlights a plurality of artistic practices that stem from Indigenous cultures across North America. For its 4th edition, the BACA will put the spotlight on indigenous women artists. The curators will bring together artistic production of native women from communities around the continent under the title nichiwamiskwém | nimidet | my sister | ma soeur.

The shared knowledge and experience we have with our sisters extends beyond direct kinship. We are linked to sisterhood through common interests and solidarity. Sisters, female cousins, and friends merge into a sisterhood envisioning futures. We learn from them, mourn them, fight for them, laugh and cry with them, and support each other in our daily lives and struggles.

5826 rue St-Hubert | Montréal, Québec | H2S 217 | tél 514 933 071|| admin@baca.ca www.baca.ca

————————


BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN AUTOCHTONE – 4 ÉDITION
COMMISSAIRES INVITÉES, : NIKI LITTLE ET BECCA TAYLOR
NÍCHIWAMISKWÉM NIMIDET MA SCEUR

níchiwamiskwém | nimidet

my sister | ma seur Pour sa quatrième édition, La Biennale d’art contemporain autochtone, initiée en 2012 par la galerie Art Mûr, est devenu une organisation indépendante à but non lucratif, BACA, pour mieux répondre à l’ampleur de l’événement. Elle aura lieu comme en 2016 dans les quatre lieux d’exposition suivants : La galerie d’art Stewart Hall de Pointe-Claire, Art Mûr, La Guilde et le Musée McCord. Pour cette édition, deux nouvelles institutions rejoignent la BACA. Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke constituera un cinquième pavillon où sera exposée une partie de la biennale. Et la Art Gallery of Mississauga accueillera ultérieurement une sélection itinérante de la programmation.

Un autre partenariat a été créé pour cette quatrième édition avec le Collectif des commissaires autochtones/Aboriginal Curatorial Collective (CCA-ACC) qui s’est occupé du recrutement des commissaires d’exposition en résidence. Le CCA-ACC est un organisme autochtone national de services aux arts qui soutient, promeut et défend les intérêts des commissaires et artistes autochtones depuis || ans. Le projet Tiohtià:ke, initié par le CCA-ACC, promeut l’art contemporain autochtone de la province de Québec et d’ailleurs, en prenant Montréal/Tiohtià:ke comme point central de rassemblement, perpétuant ainsi le rôle ancestral de ce territoire chez les peuples autochtones. Les cocommissaires de la BACA sélectionnées sur dossier, Niki Little (Winnipeg / winnipi, MB) et Becca Taylor (Edmonton / amiskwaciwâskahikan, AB), bénéficieront d’une résidence à Montréal pendant les 5 mois précédant la biennale.

L’objectif de la Biennale d’art contemporain autochtone, est de soutenir et de promouvoir l’art et les artistes contemporains autochtones sur le long terme. Cet événement périodique, central dans la vie artistique montréalaise, met en lumière la diversité des pratiques issues des cultures autochtones de toute l’Amérique du Nord. Pour cette quatrième édition, la BACA donne un coup de projecteur sur les artistes autochtones femmes. Les commissaires vont rassembler les créations d’artistes femmes provenant de communautés des quatre coins du continent américain sous le titre nichiwamiskwém | nimidet | my sister | ma seur.

Les connaissances et les expériences que nous partageons avec nos seurs vont au-delà du lien de parenté direct. Des intérêts communs et la solidarité entre nous forment notre sororité. Sæurs, cousines et amies fusionnent dans cette sororité, qui imagine des avenirs féconds. Nous apprenons d’elles, nous en vivons le deuil, nous nous battons pour elles, nous rions et pleurons avec elles. Nous nous aidons les unes les autres dans nos vies et nos épreuves quotidiennes.

5826 rue St-Hubert | Montréal, Québec | H2S 217 | tél 514 933 0711 | admin@baca.ca www.baca.ca

You may also like...