Deadline for Call for Papers extended to August 8th / Appel de soumissions prolongé au 8 août

 

ACC_iakweiahre_logo_4web_Red

le Français suit

 Applications can be sent to:/ Veuillez envoyer vos propositions à :

directoracc@gmail.com

iakwé:iahre [we remember]

COLLOQUIUM ANNOUNCEMENT AND CALL FOR PAPERS

October 16 – 18

2014

The iakwé:iahre Colloquium is presented by the Aboriginal Curatorial Collective / Collectif des Conservateurs autochtones on the traditional territory of the Kanien’ke:haka. It focuses on an active and collaborative act of remembering as applied to the contemporary idea of an archive from an Indigenous perspective.

“We remember” in culturally specifi c ways of knowing based in orality and continuum of time. “We remember” this process as a living and dynamic form of communication. The iakwé:iahre Colloquium brings together curators and artists to listen, share and discuss the creation of an Aboriginal Art Living Archive, so that we all may remember. Simultaneous interpretation will be available in French and English.

Call for Papers

In order to expand and diversify our programming, iakwé:iahre will offer two days of concurrent sessions including both panels from invited speakers and presentations from the community at large. We invite members of the Indigenous arts community to submit proposals to our Call for Papers in four key categories (below) related to our thematic engagement with the Aboriginal Art LivingArchive and the creative and intellectual exchange between Francophone and Anglophone Aboriginal artists, curators, students and scholars

Panels will consist of three 15-minute papers selected by an ACC/CCA membership jury, based on the submission of a 250-word presentation abstract and applicant CV. *Please note: in an effort to Indigenize the standard academic model of scholarly conferences, we ask that all papers be limited to 15 minutes in order to facilitate longer discussion and exchange following the presentations.

Roundtable Discussions will consist of five participants selected by the jury for a critical, moderated conversation (not papers) based on a 250-word statement of interest/bio and CV. Selected participants will have their registration fee waived and further financial support may also be available.

Students and emerging arts professionals and curators may also apply for a travel award following acceptance to the colloquium programming. Further details are available upon request.

Special consideration will be given to applicants that represent the diversity of the Aboriginal arts community, including the plurality of native languages, sexualities, gender identifications, age and career levels, communities, nations, and experiences. Particular attention will be given to applications from previously underrepresented areas of the Aboriginal arts community, including Quebec residents and Francophone
participants, as well as those from Northern Canada, and the Maritime and Atlantic provinces. This Call for Papers will give preference, but is not limited to, Aboriginal peoples. Applicants must be current members of the ACC/CCA or apply to join with their submission to the Call for Papers. Membership is free

(apply online here)

Panel

ORAL HISTORY PROJECTS, ARTISTS AND THE ARCHIVE

(apply with abstract and CV)
We invite proposals for papers that examine the issues, practices, and academic
theory regarding the creation and collection of oral history and artists’ archival
projects. Topics may range from the insertion of oral projects into institutional
archival practices, to grass roots initiatives and individual artists’ initiatives. Papers
could also examine the rethinking of—or interventions within—oral histories or
archives through new epistemologies, practices or performance.
Moderator
Peter Morin (ACC/CCA Board member and artist)

Roundtable Discussion
MENTORSHIP: ROLES AND RESPONSIBILITIES
(apply with brief bio/statement of interest and CV)
This roundtable discussion will explore the roles and responsibilities of emerging
Aboriginal artists and curators when engaged within the framework of a mentorship
dynamic. The conversation will consider questions surrounding the creation of
mentorship opportunities and the articulation of best practices, as well as identify
the problematics within the mentor/mentee relationship when working towards
an inclusive, Indigenized, and decolonized Indigenous Art History.
Moderator
Jaimie Isaac (ACC/CCA Board Member, Emerging Curator committee)

Panel
WHAT’S UNDER THE BED? ARCHIVES, COLLECTIONS AND COLLECTORS
(apply with abstract and CV)
This panel engages with the archive as an informal, non-institutional and/
or personal construct. We invite proposals for papers that open up the idea of
archive in order to consider topics such as: where does the Aboriginal art archive
currently reside? How many versions are there? How do people care for the
ephemera of exhibitions, and should they? Who has access to these collections,
and why?
Moderator
To Be Determined

Roundtable Discussion
INDIGENOUS STUDENT PERSPECTIVES IN STUDYING ART AND ART HISTORY
(apply with brief bio/statement of interest and CV)
We invite current Indigenous undergraduate, graduate and CEGEP students to
apply to take part in a discussion panel that addresses the question of studying
Aboriginal art history today. What challenges and opportunities exist for studying
Indigenous art in Quebec and elsewhere in Canada and the US? As this panel
will be an informal roundtable conversation, rather than a series of papers,
students should apply with a 250-word bio (please include the name of your
institution—if applicable, your scholarly interests and year of study).
Moderator
Clayton Windatt (ACC/CCA Board Member, Emerging Curator committee)

 

ACC_iakweiahre_logo_4web_blackiakwé:iahre [se remémorer]

ANNONCE DE COLLOQUE ET DEMANDE DE COMMUNICATIONS

16 – 18 octobre

2014

Le Colloque iakwé:iahre est présenté par Collectif des Conservateurs autochtones / Aboriginal Curatorial Collective (CCA / ACC) sur le territoire traditionnel des Kanien’ke:haka. L’accent est mis sur une démarche active et collaborative de remémoration telle qu’appliquée au concept contemporain d’une archive conforme au point de vue autochtone. « Nous nous remémorons » les façons typiques de préserver la connaissance à travers l’oralité et le passage du temps. « Nous nous remémorons » ce processus comme forme de communication vivante et dynamique. Le Colloque iakwé:iahre fournira une occasion aux commissaires et aux artistes d’échanger sur la création d’archives vivantes pour l’art autochtone afi n que nous puissions tous nous remémorer. Un service d’interprétation simultanée vers le français et vers l’anglais sera offert.

Demande de communications

Afin d’élargir et de diversifi er sa programmation, iakwé:iahre offrira deux jours de séances concomitantes incluant à la fois des panels avec divers conférenciers et des exposés d’intervenants de la communauté élargie. Nous invitons à cette fi n les membres de la communauté des arts autochtones à répondre à nos demandes de communications en soumettant des propositions dans l’une des quatre catégories décrites ci-dessous. Chacune d’elles rend compte de notre engagement à l’égard du concept d’archives vivantes pour l’art autochtone ainsi que des échanges sur le plan intellectuel et créatif entre les artistes, les commissaires, les étudiants et les chercheurs autochtones francophones et anglophones.

Les panels consisteront en trois communications de 15 minutes, lesquelles auront été choisies par un jury de membres du CCA / ACC à partir des résumés de présentation et des CV que les postulants auront présentés. *Nota : Afi n de donner un caractère autochtone au modèle standard des conférences savantes et de laisser plus de temps aux discussions et aux échanges, nous vous prions de limiter la durée
de vos communications à 15 minutes.
Les discussions en tables rondes prendront la forme de conversation critique et pondérée (il n’y aura pas de communications durant ces séances). Chaque table ronde rassemblera cinq participants choisis par le jury en fonction de leur CV et de l’énoncé de 250 mots qu’ils auront soumis pour expliquer leurs intérêts et de leur parcours. Les candidats retenus seront exemptés des frais d’inscription au colloque et auront aussi accès à d’autres formes d’aide financière. Les étudiants ainsi que les artistes professionnels et commissaires émergents qui auront été admis comme
participants au programme du colloque peuvent aussi demander une indemnité de voyage. Des renseignements additionnels sont disponibles sur demande.

Une attention particulière sera accordée aux postulants qui représentent la diversité de la communauté artistique autochtone, dont la pluralité des langues, des sexualités et identités sexuelles, des groupes d’âge et paliers professionnels, des communautés, des nations et des expériences. On portera aussi une attention particulière aux participants des régions sous-représentées jusqu’ici, dont les résidents du Québec et les francophones, ainsi que ceux du Nord et des Provinces de l’Atlantique. La sélection accordera une préférence aux postulants autochtones, mais
sans s’y limiter. Les postulants doivent être membres du CCA / ACC ou soumettre une demande d’adhésion avec les communications qu’ils proposeront. L’adhésion à AAC/CAA est gratuite

(vous pouvez soumettre votre demande d’adhésion en ligne ici).

Panel
LES PROJETS RELATIFS À L’HISTOIRE ORALE, LES ARTISTES ET LES ARCHIVES
(accompagnez votre proposition d’un résumé et de votre CV)
Nous vous invitons à soumettre des communications sur les enjeux, les pratiques
et la théorie académique relatifs à la création d’une histoire orale, au processus
de collection connexe et aux projets archivistiques d’artistes. À titre d’exemple, il
pourrait s’agir de l’insertion de projets oraux dans les pratiques archivistiques des
institutions, ou d’initiatives communautaires et d’initiatives individuelles d’artistes
en la matière. Les communications peuvent aussi porter sur la redéfi nition des récits
historiques ou des archives elles-mêmes — ou des interventions s’y appliquant — par
le biais de nouvelles démarches épistémologiques, de nouvelles pratiques ou de
nouvelles performances.
Modérateur
Peter Morin (membre du conseil d’administration du CCA / ACC et artiste)

Discussion en table ronde
MENTORAT : RÔLES ET RESPONSABILITÉS

(accompagnez votre demande de participation d’une courte biographie
d’un court énoncé et de votre CV)
Cette discussion en table ronde examinera les rôles et responsabilités des artistes
et commissaires autochtones émergents qui nouent des relations dans le cadre
d’une dynamique de mentorat. La conversation portera sur la création d’occasions
de mentorat et la défi nition de pratiques exemplaires à cet égard. On se penchera
aussi sur les problèmes qui peuvent surgir dans la relation entre le mentor et le
mentoré lorsque celle-ci a trait à la constitution d’une histoire de l’art autochtone
inclusive, fi dèle à ses racines et exempte de l’empreinte de la colonisation.
Modératrice
Jaimie Isaac (membre du conseil d’administration du CCA / ACC, membre du comité
des commissaires émergents)

Panel
METTRE CARTE SUR TABLE? ARCHIVES, COLLECTIONS ET COLLECTIONNEURS
(accompagnez votre proposition d’un résumé et de votre CV)
Ce panel aborde les archives en tant que construction non o cielle, non
institutionnelle ou personnelle. Nous recherchons les communications qui
tentent d’élargir l’idée que nous avons des archives en posant des questions
telles que : où sont les archives d’art autochtone actuel? Combien de nouvelles
versions y a-t-il? Comment les gens prennent-ils soin des pièces et documents
éphémères des expositions, et devraient-ils le faire? Qui a accès à ces collections,
et pourquoi?
Modérateur
à determiner

Discussion en table ronde
ÉTUDIANT AUTOCHTONE : PERSPECTIVE AUTOCHTONE DANS
L’ÉTUDE DE L’ART ET DE L’HISTOIRE DE L’ART
(accompagnez votre demande de participation d’une courte biographie/
d’un court énoncé et de votre CV)
Nous invitons les étudiants autochtones du baccalauréat, des études supérieures
et du CÉGEP à présenter des demandes pour participer à un groupe de discussion
sur l’étude de l’histoire de l’art autochtone aujourd’hui, notamment en ce qui a
trait aux possibilités et aux problèmes liés à l’étude de l’art autochtone au Québec,
au Canada et aux États-Unis. Comme il s’agira d’une discussion informelle
en table ronde plutôt qu’une présentation de communications, les étudiants
sont invités à accompagner leur demande d’une courte biographie de 250 mots
(prière d’inclure le nom de votre institution, l’objet de vos études et votre niveau
académique).
Modérateur
Clayton Windatt (membre du conseil d’administration du CCA / ACC et membre du
comité des commissaires émergents)

Veuillez envoyer vos propositions à : directoracc@gmail.com

 

About

You may also like...