Meky Ottawa – Artist in residency/ Artiste en résidence @ Centre CLARK artist run centre in Tiohtià:ke/Montreal

Version française ci-bas

Meky Ottawa  – Artist in residency at CLARK’s studio space from January 4 to March 30, 2019

Artist talk – Wednesday, March 13 at 5:30pm

5445 de Gaspé #609

The Aboriginal Curatorial Collective/ Collectif des Commissaires Autochtone’s (ACC/CCA) Tiohtià:ke Project and Centre CLARK are pleased to partner to host the artist Meky Ottawa at CLARK’s residency studio from January 4 to March 30, 2019.
BIO /

Meky Ottawa is an Atikamekw from Manawan. As a multidisciplinary artist based in Tiohtià:ke (Montréal), she works with video, illustration and installation. She is self-taught, and likes to sing karaoke in her spare time. She has worked as an illustrator for Meshmag, Spirale, and for many issues of WIOT magazine (Working It Out Together). She has also contributed to productions by Rezolution Pictures, namely the film Rumble the Indians Who Rocked the World (2017). Her work has been shown in Mashteuiatsh, Nantes, and in Montréal, including the Montréal Museum of Fine Arts as part of the group exhibition Elles Autochtones (2017). Her animated films have been presented in Canada (in Toronto and most recently as part of a screening event devoted to the work of Indigenous women artists, curated by Catherine Boivin at Centre CLARK) and internationally (in New York, Santiago, Chile, Paris, Sao Paulo, Marseille, and Guadalajara, Mexico).

ARTIST STATEMENT /

My work reveals a glimpse of my imagination, which could obviously never be entirely reproduced. I use this very personal source of inspiration, as well as my Atikamekw background, my feminist perspective and my urban daily life to create works that are often committed and sometimes political. Through still or moving images, I use line, colour and also symbols to communicate what I find beautiful, funny or sensitive. Other times, I like to create more spontaneously without thinking too much about the subject, favouring a more formal approach. It’s important to me to remain flexible in my exploration of different stylistic approaches and to experiment with a range of mediums. I get easily bored if I stay in one place for too long, and so renewal is essential. It’s also what motives me to collaborate with other artists. These collaborations push the limits of my practice and take me out of my comfort zone.

The creative process allows me to discover myself, the know myself better, but also to make part of my cultural heritage known to others. I believe that creation is a reflection of the self and our influence; in my case, being an Indigenous artist means being an activist. With my work, I want to contribute to the creation and promotion of a multiplicity of Indigenous identities. Art allows me to evolve, to grow, to share and to know myself a little more each time.

The Centre d’art et de diffusion CLARK is an artist-run centre based in Tiohtià:ke/Montreal since 1998 and his dedicated to the presentation and production of contemporary art. CLARK has many entities, both physical and virtual, each with its own function. The two main components of the Centre are its Gallery, comprised of two exhibition spaces where over 10 exhibitions are presented each year, as well as special projects, an audio listening station, screenings and performance events; and Atelier CLARK, a woodworking shop, the only one of its kind in Montréal. The Centre also houses a book store, book launches, performances and several off-site projects and partnerships.

More infos here     

 

 ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Meky Ottawa  – Artiste en résidence dans l’espace d’atelier du Centre CLARK du 4 janvier au 31 mars 2019

Présentation d’artiste – Mercredi 13 mars à 17h30

5445 de Gaspé, Local 609

Le Projet Tiohtià:ke de l’Aboriginal Curatorial Collective/ Collectif des Commissaires Autochtones (ACC/CCA) et le Centre CLARK sont heureux de s’associer afin d’accueillir l’artiste Meky Ottawa pour une résidence dans l’espace d’atelier individuel du Centre CLARK du 4 janvier au 31 mars 2019.
BIO /

Meky Ottawa est une Atikamekw de Manawan. Artiste multidisciplinaire autodidacte basée à Tiohtià:ke (Montréal), elle utilise la vidéo, l’illustration et l’installation comme médiums. Dans ses temps libres, elle s’adonne notamment au karaoké. Elle a été illustratrice pour Meshmag, Spirale et pour plusieurs numéros de WIOT Magazine (Working it out together). Elle a également contribué à certaines productions cinématographiques de Rezolution Pictures telles que Rumble the Indians Who Rocked the World (2017). Elle a exposé à Mashteuiatsh, à Nantes et à Montréal, dont au Musée des beaux-arts de Montréal dans le cadre de l’exposition collective Elles Autochtones (2017). Ses films d’animation ont été présentés au Canada (à Toronto, dans les montagnes de l’Ouest Canadien et tout récemment, dans le cadre d’une soirée de projections dédiée aux femmes autochtones et commissariée par Catherine Boivin au Centre CLARK) et internationalement (à New York, Santiago au Chili, Paris, Sao Paulo, Marseille et Guadalajara au Mexique).

 

DÉMARCHE D’ARTISTE /

Mes œuvres ne laissent qu’entrevoir une parcelle de mon imagination puisqu’il est évidemment impossible d’en reproduire la totalité. Complètement personnelle, je me sers de cette source d’inspiration ainsi que de mon héritage atikamekw, de ma perspective féministe et de mon quotidien urbain pour créer des œuvres souvent engagées et parfois politiques. En utilisant la ligne, les couleurs et les symboles, je compose des images statiques ou animées afin de communiquer ce que je trouve beau, drôle ou sensible. À d’autres moments, j’aime créer spontanément sans trop réfléchir au sujet, en privilégiant une vision plus formelle. Il est important pour moi de demeurer polyvalente dans l’exploration de différentes approches stylistiques et d’exploiter des médiums diversifiés. Facilement ennuyée lorsque je reste longtemps au même endroit, ce renouvellement m’est essentiel. Il me motive à collaborer avec d’autres artistes, ce qui repousse les limites de ma pratique et me sort de ma zone de confort.

Créer est un processus introspectif qui me permet de mieux me connaître, mais aussi de révéler une partie de mon héritage culturel. Je considère la création comme étant une réflexion de soi et des influences extérieures. Pour ma part, le fait d’être une artiste autochtone implique un activisme certain. Par l’entremise de ma pratique, je veux contribuer à générer et à diffuser une multiplicité d’identités autochtones. L’art me permet ainsi d’évoluer, de partager et de me découvrir chaque fois un peu plus.

Le Centre d’art et de diffusion CLARK est un centre d’artistes autogéré situé à Tiohtià:ke/Montréal depuis 1988 et il est voué à la diffusion et à la production de l’art actuel. Le Centre CLARK se divise en plusieurs espaces physiques et virtuels aux fonctions diverses. Les deux principales composantes du Centre sont la galerie, qui comprend deux salles où sont présentées plus de dix expositions par année ainsi que des projets spéciaux, des postes audio et des soirées de projections et de performances, et l’Atelier CLARK, un atelier de menuiserie unique en son genre à Montréal. Le Centre abrite également une librairie, en plus d’organiser de nombreux projets hors les murs et de travailler en collaboration avec des partenaires diversifiés.

Plus d’infos ici 

Le Projet Tiohtià:ke est rendu possible grâce au financement du programme Nouveau Chapitre du Conseil des arts du Canada.
The Tiohtiàke Project is made possible through the funding from the Canada Council for the Arts’ New Chapter Grant.

You may also like...